LA PLUS PETITE LAVE-VERRERIE GMP DE NOTRE SÉRIE

LES NOUVELLES STRATÉGIES DE LAVAGE PROGRESSENT

Nouveau UCW 350 : le choix idéal pour les processus de lavage de la verrerie, des pièces de machines et des petits récipients, utilisés dans l’industrie pharmaceutique. La machine est équipée de portes à ouverture verticale automatique. Toutes les étapes du processus sont comprises comme le prélavage, le lavage avec des détergents, le rinçage et le séchage à l’air chaud, avec une surveillance constante des niveaux de TOC, de conductivité et de pH de l’eau tout au long du cycle. Également disponible avec un système de décontamination au peroxyde d’hydrogène (H2O2) intégré. Le système innovant « d’économie d’eau » avec réservoir central et le lavage capillaire par divo-sphères ne sont que quelques-unes des particularités de la machine, ainsi que les systèmes de chargement dédiés à chaque type de produit.

Pourquoi l’élaboration d’une stratégie de lavage est-elle obligatoire dans le secteur pharmaceutique ?

Le lavage est une pratique essentielle pour toute entreprise pharmaceutique ; il est impossible de produire des médicaments dans des conditions sales, même si la saleté n’est pas évidente. Il est important de définir les différences entre un traitement de stérilisation et un traitement de lavage afin de comprendre en profondeur les principaux problèmes et les particularités de la définition d’une stratégie de « nettoyage ».

Quels indicateurs doivent être pris en compte lors de la mise en œuvre d’une procédure de nettoyage ?

Le type de saletés à éliminer : une indication claire du type de saletés (par exemple, revêtements, talc, stéarate de magnésium, huiles, vitamine A, extraits, mélanges de poudres, pigments, cosmétiques, etc.)
Le matériel à nettoyer : est identifié par la géométrie, les dimensions, les quantités et les caractéristiques de construction de toutes les pièces.
Les résultats de « nettoyage » attendus : il est important de définir quels sont les principaux objectifs à atteindre par ce processus
Déchets de procédé : il est obligatoire de déterminer la procédure de gestion des rejets/évacuations pour tout produit chimique tel que les ingrédients actifs, les détergents, etc.

Quels sont les principaux avantages du choix d’un procédé de lavage automatique ?

La répétabilité et la fiabilité du processus, qui ne peuvent être garanties qu’avec un système automatique, indépendant de l’opérateur.
Validation du processus, des données scientifiques et sans équivoque ne peuvent être fournies que par un processus validé et cohérent.
Des économies d’énergie et de temps sous la forme d’une réduction drastique des coûts d’exploitation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.